Nucléaire et démocratie : une cohabitation impossible ?

Conférence d’Oshidori Mako et Ken, deux journalistes parmi les plus compétents et reconnus sur les problèmes de la gestion de l’après Fukushima au Japon.

Une conférence a eu lieu à l’INALCO le 1er février 2019 sur la situation au Japon après la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011, un sujet qui a progressivement quitté la lumière des projecteurs mais n’en reste pas moins très actuel.

Mako et Ken étaient des comédiens humoristes. Le 11 mars 2011, quand l’accident nucléaire de Fukushima est survenu, Mako a noté que ses collègues dans les médias diffusaient des propos rassurants à la télévision, tout en envoyant pourtant leurs familles se réfugier à l’ouest du Japon, voire parfois à l’étranger. Alertée par cette contradiction, elle se met à la recherche d’informations fiables avec le soutien de son mari, Ken. Elle se documente et se présente très régulièrement aux conférences de presse des autorités. Depuis, ils sont tous deux devenus journalistes indépendants, parmi les plus spécialisés du pays dans les questions du nucléaire.

Selon elle, le problème majeur aujourd’hui dans cette période de l’après Fukushima est la non-diffusion d’informations. Ce thème souligné et réitéré plusieurs fois par la conférencière explique le titre de l’événement : « Nucléaire et démocratie ». En effet, la diffusion de l’information est la base du fonctionnement du régime démocratique, mais quand il s’agit du nucléaire, le journalisme se montre impuissant, comme en témoigne le bilan des nombreux incidents du passé. Mako évoque tout d’abord le problème systémique des mutations régulières et fréquentes des journalistes salariés qui peuvent ainsi difficilement suivre une affaire de manière continue. Aujourd’hui, Mako est pratiquement la seule à avoir couvert de manière continue l’incident depuis 2011. Elle note bien entendu également la pression exercée par les lobbies du nucléaire avec toute une ramification de conséquences pour les journalistes.

Elle a ensuite énoncé une suite de faits que la plupart des auditeurs ignoraient. J’en citerai quelques-uns:

  •  L’attitude ahurissante des autorités vis-à-vis des victimes.
  •  L’état actuel déplorable de la centrale.
  •  Les discriminations affligeantes que subissent les habitants de Fukushima, en particulier les réfugiés.

Parmi ces propos étonnants, elle a notamment cité un cas, récemment révélé par un journal quotidien, concernant des entreprises sous-traitantes de TEPCO qui ont fait travailler des jeunes apprentis étrangers venus en stage au Japon dans le cadre d’un programme gouvernemental (JITCO, Japan International Training Cooperation Organisation). Il s’agit de trois jeunes vietnamiens qui travaillaient dans le chantier de décontamination sans la moindre connaissance des dangers encourus. Ce fait a fortement marqué les auditeurs dont beaucoup étaient étudiants.

A la fin de la séance, les auditeurs ont posé de très nombreuses questions.

Mako a enfin ajouté que, dans la gestion de l’après Fukushima, il était nécessaire que toutes les personnes concernées réfléchissent par elles-mêmes sur la base d’informations correctes. Durant cette conférence, les deux journalistes ont réussi l’exercice difficile de parler de ces faits graves avec clarté et humour, avec en prime un mini spectacle d’accordéon en fin de séance !

Haruko Boaglio

http://www.inalco.fr/evenement/fu-dao-di-yi-yuan-fa-shi-gu-fa-sheng-kara8nian-yuan-zi-li-tomin-zhu-zhu-yi-nucleaire


「原発と民主主義」講演会傍聴記

去る2月1日、イナルコで行われたおしどりマコ・ケン両氏の講演会を傍聴した。夫妻はもともとお笑い芸人だったが、2011年3月11日の震災とそれに続く原発事故時に、メディア関係の友人たちの多くが、放送では「大丈夫です」「危険はありません」と言いながら、家族を西日本や海外に逃がしている実態を見て、その矛盾に深い疑問をもった。それをきっかけに、マコさんは夫のケンさんの支えを受けつつ真実の情報を集めるために奔走する。資料を読み、東電や政府の記者会見に何度も足を運んだ。現在彼らは原発事故関係を専門としたフリーランスの記者として、全国に知られる存在となった。

講演中マコ氏が何度も繰り返し強調したのは、原発事故後、情報が公正に発信されていない、という事実である。この問題が、「原発と民主主義」という今回の講演のテーマにつながっている。民主主義が健全に機能するには、人民に公正な情報が伝わらなければならない。しかし特に原子力の問題に関しては、往々にしてジャーナリズムは健全に機能しない。これは過去数回起きた原子力重大事故に際しても明らかだったことである。もちろんその影に原子力ロビーの大きな圧力があることは周知の事実であろう。それに加えて日本では、新聞記者が定期的に配置換えになるシステムがあり、新聞社に属する記者は、長いスパンで継続して一つの事実を追うことができない。福島の事故については、2011年から継続的に取材し続けている記者はほとんど彼らのみとなっており、この長期的な性格をもつ事件の報道に支障をきたしている。

その後マコ氏は、政府・東電の被害者に対する尊大な態度、現在の原発内部の状態、福島県民に対する、特に避難をしている住民に対する差別についてなど、多くの興味深い問題に言及したが、筆者を含め、フランスに住む聴衆には耳新しいことが多かった。

おしどり夫妻が語った多くの驚愕すべき事実の中でも特に聴衆の驚きを買ったのが、昨年明らかになった一つの事実である。国益財団法人国際研修協力機構管轄の「海外技能研修生」と銘打った制度の枠組みで日本に働きに来ていたベトナム人の若者数名が、本人たちに知らされないまま福島で除染の作業に従事させられていたのである。この事実には聴衆がどよめいたが、その多くが学生であり、自分たちと同年代の若者に起こった事件として衝撃が大きかったのではないかと思われる。

質疑応答の時間には多くの手が上がったが、マコ氏はひとつひとつの質問に丁寧に明快に応答された。そして福島の事故後最も大切だったのは、一人ひとりが自分の頭で考え行動することであったのに、日本ではそのような行動が成熟せずに、今日の状態に至ったのではないかと疑問を投げかけた。最後にはアコーディオンと針金をつかった彼らの出し物の余興があり、大きな拍手に包まれて会は閉会した。(ボアグリオ治子)

http://www.inalco.fr/evenement/fu-dao-di-yi-yuan-fa-shi-gu-fa-sheng-kara8nian-yuan-zi-li-tomin-zhu-zhu-yi-nucleaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.